Rougequeue noir

avr 29, 2013 1 commentaire par

Le Rougequeue noir a un plumage noir pour les mâles, brun pour les femelles, et une jolie queue orange, qui permet de l’identifier facilement, que de couleurs pour un seul nom ! C’est lui le guetteur de lune, toujours sur le qui-vive au faîte du toit, tressaillant sans cesse en hochant nerveusement la queue comme si elle était montée sur un ressort. Les insomniaques connaissent bien le chant du Rougequeue noir, déchirant le silence de la nuit bien avant l’aurore, signal attendu des merles et rougegorges pour entrer en scène. Montagnard à l’origine, cet oiseau inféodé à l’univers minéral jusqu’aux confins des glaciers a su profiter des constructions humaines pour étendre son domaine jusqu’en plaine. On l’aperçoit souvent sur son perchoir de prédilection, en train de guetter les insectes ou de surveiller son territoire. Le mâle fait des génuflexions et fait vibrer sa queue pour montrer qu’il est chez lui ! Le Rouge-queue noir se pose au milieu de la végétation, dans les arbres et les buissons. On le voit souvent se tenant très droit avec la queue tremblante. Il descend pour se nourrir sur le sol où il sautille en cherchant des proies. Il utilise alors la tactique « se poser et attendre ». Il se nourrit principalement d’invertébrés et de baies. Il consomme de nombreuses sortes d’insectes et d’araignées, des mollusques de petite taille et des vers de terre, ainsi que les fruits et les graines de plusieurs espèces de plantes.

Le rougequeue noir

 

Oiseaux

A propos de l'auteur

Photographe animalier amateur!

Une réponse “Rougequeue noir”

  1. Pascal says:

    Superbe photo, le mâle sur la grande photo!

Laisser un commentaire